sclérose

sclérose

sclérose [ skleroz ] n. f.
• 1858; autre sens 1812; gr. sklêrôsis, de sklêros « dur »
1Induration pathologique d'un organe ou d'un tissu, due à une prolifération de tissu conjonctif avec formation excessive de collagène. Sclérose artérielle. artériosclérose. Sclérose des cordons postérieurs, de la moelle épinière ( tabès) . — SCLÉROSE EN PLAQUES : maladie chronique lente du système nerveux central entraînant une paralysie progressive, au cours de laquelle la myéline est détruite et remplacée par du tissu cicatriciel, formant des plaques de sclérose. Sclérose latérale amyotrophique : maladie dégénérative du système nerveux se caractérisant par des lésions des neurones moteurs au niveau de la corne antérieure de la moelle épinière et du bulbe.
2(1928) Fig. État, défaut de ce qui ne sait plus évoluer ni s'adapter, qui a perdu toute souplesse. vieillissement. Sclérose des institutions, d'un parti. Une sclérose intellectuelle.
⊗ CONTR. Amollissement, développement.

sclérose nom féminin (grec sklêrôsis) Développement du tissu conjonctif dans un organe, pouvant altérer la structure de ce dernier et provoquant un durcissement ; fibrose. Incapacité à évoluer, à s'adapter à une nouvelle situation par manque de dynamisme, par vieillissement. ● sclérose (citations) nom féminin (grec sklêrôsis) Jules Romains, pseudonyme littéraire devenu ensuite le nom légal de Louis Farigoule Saint-Julien-Chapteuil, Haute-Loire, 1885-Paris 1972 Académie française, 1946 Ne jamais oublier que la sclérose du cristallin commence à vingt-cinq ans. Les Hommes de bonne volonté, Recherche d'une église Flammarionsclérose (expressions) nom féminin (grec sklêrôsis) Sclérose combinée de la moelle, atteinte simultanée, dans la moelle épinière, de deux zones de substance blanche, le cordon postérieur (faisceau véhiculant la sensibilité proprioceptive, ou profonde [muscles, tendons, os, articulations]) et le cordon latéral (contenant le faisceau pyramidal qui véhicule la motricité). Sclérose latérale amyotrophique, affection du système nerveux central au cours de laquelle des lésions des cellules nerveuses provoquent progressivement des palysies. Sclérose en plaques, maladie démyélinisante (entraînant la disparition de la myéline, substance lipidique entourant les fibres nerveuses de la substance blanche) du système nerveux central, se traduisant par une sclérose (durcissement dû à un dépôt anormal de tissu conjonctif), apparaissant sous forme de plaques, de la substance blanche. Sclérose tubéreuse de Bourneville, maladie d'origine héréditaire affectant la peau et le système nerveux. ● sclérose (synonymes) nom féminin (grec sklêrôsis) Incapacité à évoluer, à s'adapter à une nouvelle situation par...
Synonymes :

sclérose
n. f.
d1./d MED Durcissement pathologique d'un organe, d'un tissu. Sclérose des artères, ou artériosclérose.
Sclérose en plaques: maladie caractérisée par des lésions du système nerveux central et intéressant surtout la substance blanche, dont la myéline se dégrade progressivement.
d2./d Fig. état de ce qui est sclérosé (sens 2).

⇒SCLÉROSE, subst. fém.
A. — PATHOL. Durcissement d'un tissu ou d'un organe par suite d'une prolifération du tissu conjonctif qui entre dans leur structure, s'accompagnant d'une augmentation du collagène et d'une raréfaction progressive des cellules et qui constitue souvent le stade terminal d'une lésion inflammatoire (d'apr. MAN.-MAN. Méd. 1980). Les processus d'atrophie et de sclérose cellulaires, quoique fréquents passé un certain âge, n'ont rien d'obligatoire, d'irrémissible (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 115).
Sclérose cérébrale de Scholz. Forme d'encéphalite (d'apr. MARCH. 1970). Sclérose diffuse de Schilder. Sclérose avec l'aspect d'un état démentiel progressif auquel sont associées des paralysies spasmodiques de topographie variable (d'apr. MARCH. 1970). Sclérose spongieuse de Canavan. ,,Maladie du jeune enfant comportant une régression du développement psychomoteur et une cécité`` (MARCH. 1970). Sclérose concentrique de Balo. ,,Maladie démyélinisante comportant des paralysies de topographie variable et divers signes neurologiques en foyer`` (MARCH. 1970). Sclérose latérale amyotrophique. Affection neurologique touchant les cornes antérieures de la moelle et des noyaux moteurs des nerfs crâniens d'origine bulbaire ainsi que le faisceau pyramidal (d'apr. MARCH. 1970). Sclérose tubéreuse de Bourneville. ,,Affection héréditaire caractérisée cliniquement par de l'idiotie, des crises épileptiques, des troubles cérébelleux, des paralysies, avec des altérations cutanées`` (MARCH. 1970). Sclérose de l'artère pulmonaire. ,,Athérome du tronc et des grosses branches de l'artère pulmonaire`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
Sclérose en plaques. ,,Affection du système nerveux central de l'adulte jeune, d'étiologie inconnue, due à la formation de plaques de démyélinisation, disséminées en n'importe quel point du système nerveux central (...). Syn.: sclérose multiple (ou multiloculaire)`` (MAN.-MAN. Méd. 1980). On lui doit [à Babinski] la première description de la forme aiguë de la sclérose en plaques (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 263).
B. — Au fig. [En parlant d'une pers., de sa pensée, de son comportement, d'une collectivité, d'une instit.] État de celui/celle ce qui ne sait plus évoluer ni s'adapter par crainte du changement; manque de dynamisme. Synon. engourdissement, immobilisme, vieillissement. Sclérose de la pensée, d'un parti. Il faut se tourner ici vers les jeunes hommes qui font un apprentissage de clercs, et non vers ces vieux clercs encore debout par habitude dans leur vieillissement, dans leur mémoire, leur sclérose et leur contentement (NIZAN, Chiens garde, 1932, p. 232). La sclérose du dogmatisme achève ce que le pluralisme a commencé (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 9).
REM. -sclérose, élém. de compos. V. artério(-)sclérose, arthrosclérose (s.v. arthr(o)-), athéro(-)sclérose.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1812 pathol. « tumeur dure des paupières » (MOZIN-BIBER t. 2) — 1842 (Ac. Compl.); 2. 1855 « durcissement pathologique du cerveau » (LITTRÉ-ROBIN), 1858 « id. de tout organe ou tissu » (ibid.); 3. 1928 fig. la sclérose de la décentralisation (L. DAUDET, Maurras, p. 74). Empr. au gr. « durcissement », de « rendre dur », dér. de « dur au toucher ». Fréq. abs. littér.:28. Bbg. QUEM. DDL t. 34.

sclérose [skleʀoz] n. f.
ÉTYM. 1842; grec sklêrôsis. → Sclér-.
1 Méd. Induration pathologique d'un tissu, d'un organe, due à l'hypertrophie du tissu conjonctif entrant dans leur structure. || Sclérose artérielle. Artériosclérose; athérome. || Sclérose des cordons postérieurs. Tabes. || Sclérose cérébrale, pulmonaire (cit.2). || Sclérose de la peau. Sclérodermie.
1 Des phénomènes de destruction organique l'accompagnent (le vieillissement)… À ceux-là s'attachera une explication mécanistique (…) Elle notera les faits de sclérose, l'accumulation graduelle des substances résiduelles, l'hypertrophie grandissante du protoplasme de la cellule.
H. Bergson, l'Évolution créatrice, p. 19.
(1876). || Sclérose en plaques : affection du système nerveux central caractérisée par des zones dégénératives disséminées de façon irrégulière au sein de la substance nerveuse.
2 Un neurologue fut appelé qui prononça des mots mystérieux : troubles de la coordination, asynergie, adiadococinésie (…) La marche prenait des allures de balancement, la pointe des pieds frottaient le sol, les jambes devaient s'écarter pour assurer l'équilibre. Il y avait des fourmillements, des dérobements intermittents, des maux de tête, des vomissements. On crut à une tumeur du cerveau. À un second voyage, Ignace put constater que la parole était devenue lente et un peu saccadée.
— Mais enfin, docteur, qu'est-ce que c'est ? avait-il demandé aux médecins qu'il avait pris à part sur le palier.
L'un deux s'était décidé à prononcer le mot devant lequel tous avaient hésité jusqu'alors : sclérose en plaques.
— C'est grave ?
— Très grave.
— Y a-t-il des chances de guérison ?
— Je m'en voudrais de vous donner de l'espoir.
— Mais elle n'est pas en danger immédiat ?
— L'évolution est parfois très longue. Votre malade peut vivre vingt ans, trente ans (…)
A. Billy, Sur les bords de la Veule, p. 30.
2 (1960). État de ce qui ne sait plus évoluer ni s'adapter, qui a perdu toute souplesse. Vieillissement. || Sclérose intellectuelle. || Sclérose des intitutions, d'un parti.
CONTR. Amollissement, développement.
DÉR. Scléroser.
COMP. Artériosclérose, arthrosclérose, athérosclérose.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sclérosé — sclérose [ skleroz ] n. f. • 1858; autre sens 1812; gr. sklêrôsis, de sklêros « dur » 1 ♦ Induration pathologique d un organe ou d un tissu, due à une prolifération de tissu conjonctif avec formation excessive de collagène. Sclérose artérielle. ⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • Sclerose — Sclérose  Pour le groupe français, voir Sclérose (groupe).  Ne doit pas être confondu avec Sclérose en plaques. La sclérose est une lésion élémentaire en pathologie dermatologique. Elle correspond à la rigidification anormale de la peau …   Wikipédia en Français

  • Sclérose — Pour le groupe français, voir Sclérose (groupe).  Ne doit pas être confondu avec Sclérose en plaques. La sclérose est une lésion élémentaire en pathologie dermatologique. Elle correspond à la rigidification anormale de la peau. Elle peut… …   Wikipédia en Français

  • sclerose — To harden; to undergo sclerosis. * * * scle·rose sklə rōs, rōz vb, rosed; ros·ing vt to cause sclerosis in <chronic infections may sclerose kidneys> vi to undergo or become affected with sclerosis: become sclerotic <arteries of older… …   Medical dictionary

  • sclerose — sklə̇rōs, ˈskliˌr , ˈskleˌr , ōz verb ( ed/ ing/ s) Etymology: back formation from sclerosed transitive verb : to cause sclerosis in chronic infections may sclerose kidneys intransitive verb …   Useful english dictionary

  • SCLÉROSÉ, ÉE — adj. T. de Médecine Qui est atteint de sclérose …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Sclerose en plaques — Sclérose en plaques  Ne doit pas être confondu avec Sclérose. Pour les articles homonymes, voir Plaque et SEP. La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique auto immune chronique du système nerveux centra …   Wikipédia en Français

  • Sclérose en plaque — Sclérose en plaques  Ne doit pas être confondu avec Sclérose. Pour les articles homonymes, voir Plaque et SEP. La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique auto immune chronique du système nerveux centra …   Wikipédia en Français

  • Sclerose laterale amyotrophique — Sclérose latérale amyotrophique Sclérose latérale amyotrophique Classification et ressources externes CIM 10 G12.2 CIM 9 335.20 …   Wikipédia en Français

  • Sclerose tubereuse de Bourneville — Sclérose tubéreuse de Bourneville La sclérose tubéreuse de Bourneville est une maladie autosomique dominante faisant partie des phacomatoses. Elle comporte des manifestations cutanées, cardiaques, cérébrales et rénales. La pénétrance est proche… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”